Découvrez l'escalier escamotable
escalier-escamotable-1.jpgescalier-escamotable-2.jpgescalier-escamotable-6.jpgescalier-escamotable-7.jpgescalier-escamotable-8.jpg

Escalier escamotable, les modèles et son installation

Escalier escamotable

Dans les maisons, il existe des pièces pour lesquelles l’accès ne peut se faire que par un escalier escamotable. Ce type d’escalier est un escalier secondaire utile pour atteindre des pièces hautes dépourvues d’échelle. Elles permettent de gagner de l’espace contrairement à une échelle fixe. On s’en sert pour des petites pièces ou des petits appartements pour atteindre le grenier ou la mezzanine. Ce sont des escaliers déclinables en plusieurs matières et qui n’occupent pas beaucoup d’espace, même dépliés. Ils ne conviennent donc pas à toutes les personnes du fait de leur étroitesse et ne sont pas pratiques pour le passage de gros objets à moins d’avoir une échelle sur mesure.

Modèles d’escaliers escamotables

escalier escamotableIl existe différents modèles d’escalier escamotable. L’escalier en zigzag pour une petite ouverture, et pour les grandes ouvertures, au choix, l’escalier pliant ordinaire droit ou tournant, l’escalier coulissant, l’escalier pliant pré assemblé. Quelle que soit la forme et le design de l’échelle, toutes ces échelles escamotables sont vendues soit montées soit à monter dans une caisse fermée par une trappe. L’ouverture de cette caisse dépliera l’escalier. L’ouverture pourra se faire par une trappe ou par une porte ouvrant vers l’intérieur de la pièce à atteindre. La caisse sera fixée au niveau de l’entrée de la pièce à atteindre. Plutôt que d’avoir un lit escamotable qu’il faut démonter et remonter à chaque fois, l’escalier pliant droit ou tournant sera la solution la mieux adaptée si on possède un lit en mezzanine ou si les combles ont été aménagés en appartement. Certaines échelles escamotables sont vendues pré assemblées, d’autres doivent être faites par un menuisier qui le fera aux dimensions d’accès au grenier, aux combles ou à la mezzanine. L’échelle escamotable a une taille standard de 40 cm. On trouve des échelles en profilé aluminium, mais la matière la plus courante et la plus esthétique est le bois. De plus, le bois étant un bon isolant, la cage et l’échelle faite en bois permettent une bonne isolation phonique. Les escaliers faits en bois, traités au vernis ou à la peinture ont l’avantage d’avoir une très longue durée de vie, car étant peu sollicités comme les autres échelles fixes de la maison, ils durent plus longtemps, ne demandent pas un entretien régulier. Les marches sont généralement en caoutchouc ou matière synthétique pour augmenter la sécurité des escaliers et réduire encore plus leur usure. Il est aussi possible de trouver des marches antidérapantes avec rainures.

Avantages des escaliers escamotables

L’escalier escamotable permet de gagner de l’espace dans une pièce, car elle est rabattable. L’espace n’est donc pas réduit à cause de la présence d’une échelle fixe. De plus, c’est une échelle économique, elle est relativement moins chère qu’une installation fixe et demande peu de frais d’entretien par la suite. Elle assure une sécurité malgré sa petite taille et limite les risques d’accident grâce à ses marches antidérapantes. Sa durée de vie est aussi longue. Et enfin, c’est un escalier design et moderne qui correspond aussi bien aux nouvelles tendances qu’à une décoration classique.

Installation d’une escalier escamotable

escalier escamotableAvant d’installer la cage d’un escalier escamotable, il faut repérer l’endroit où l’installer, prendre les mesures de l’espace disponible, car il faut un minimum de 70 cm d’espace à la base d’un escalier et assez d’espace dans la pièce à atteindre pour pouvoir y glisser l’escalier. S’il n’y a pas d’ouverture pour la pièce, il faudra la créer ou l’agrandir éventuellement s’il en existe déjà une. Il faudra en faire le tracé (les largeurs des trappes varient de 50 à 100 cm). Puis, fixer le caisson après avoir fait l’ouverture. Le caisson fixé, il ne restera plus qu’à visser l’escalier sur la trappe et faire des essais pour vérifier que l’échelle tient bien. Certains fabricants proposent des kits à monter soi même avec une notice. C’est un travail qui peut effectivement être fait à domicile, mais selon le type de travaux à faire, les dimensions de l’échelle, il vaut mieux faire appel à un menuisier.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment