Découvrez l'escalier escamotable
escalier-escamotable-1.jpgescalier-escamotable-2.jpgescalier-escamotable-6.jpgescalier-escamotable-7.jpgescalier-escamotable-8.jpg

Comment faire la pose d’un escalier escamotable?

Comment effectuer la pose d’un escalier escamotable?

La pose d’un escalier escamotable doit être idéalement effectuée par un bricoleur averti sinon effectuée par une personne peu ou pas du tout expérimentée, on court le risque d’avoir un escalier instable, incliné, mal fixé, voire dangereux pour ceux qui l’emprunteront. Il existe différentes façons d’effectuer la pose de ce type d’escalier, mais de manière générale, il faut d’abord préparer la zone d’installation de l’escalier escamotable en s’assurant que l’on dispose d’espace libre suffisant à l’étage supérieur pour permettre à l’escalier d’être replié, prendre les mesures (d’une hauteur de plancher à une autre), créer une ouverture ou exploiter une ouverture existante, établir le tracé pour la pose d’un escalier escamotable, fixer le caisson dans lequel sera encastré l’escalier escamotable à l’aide de clous ou de vis, visser enfin l’escalier sur la trappe avant d’effectuer des tests (plier et déplier l’escalier dans son caisson) pour s’assurer que l’escalier est bien fonctionnel.

Bien choisir son escalier escamotable avant de procéder à la pose d’un escalier escamotable

L’escalier escamotable est un escalier généralement utilisé pour accéder à certaines pièces, le grenier ou la mezzanine lorsqu’on transforme ces pièces en espaces de rangement ou espaces à vivre supplémentaires dans la maison. Avant d’effectuer la pose d’un escalier escamotable, il est essentiel de bien le choisir en fonction de son usage futur (pièce de rangement, espace à vivre), l’espace disponible pour son installation. Pour accéder aux pièces situées sous les combles, on a ainsi le choix entre les escaliers escamotables en bois et les escaliers escamotables en aluminium. Les escaliers en bois permettent d’apporter de la chaleur à la pièce, mais nécessiteront beaucoup plus d’entretien tandis que les escaliers en aluminium qui sont moins esthétiques, sont aussi plus légers, inusables et ne demanderont aucun entretien. Les budgets pour un escalier escamotable varient de 300 euros à 8000 euros en fonction du matériau, des finitions ainsi que de la forme.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions